Blockchain for good et Galeon, au service du bien social  

  • Accueil
  • /
  • Blog
  • /
  • Blockchain for good et Galeon, au service du bien social 

Introduction 

Plus qu’une tendance pour servir les intérêts de la cryptosphère, le mouvement de la blockchain for good c'est cette nouvelle génération d’entrepreneurs qui souhaitent utiliser la technologie blockchain dans le but de servir le bien social

Tout comme les NFT for Good, cette catégorie spécifique de NFT sert à financer et à apporter de la visibilité à des projets good for humanity (ex : encapsule ta volonté).

Alors comment la blockchain peut-elle œuvrer pour le bien social ? Comment la blockchain pourrait être la clef du développement durable ?

Les objectifs visés par la blockchain for good, les objectifs du développement durable 

Le développement durable, tout le monde sait globalement ce que c’est, mais sans savoir vraiment ce que cela représente. 

Si l’on s’en tient à la première définition donnée à l’occasion du rapport Brundtland de 1987, le développement durable correspond au “développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs (...)”. 

Et de reprendre avec ces deux concepts inhérents que sont : 

  • Les besoins les plus essentiels pour les personnes les plus défavorisées.
  • Et l’utilisation de certaines techniques avec leurs limites pour réaliser les besoins actuels et futurs. 

En 1992, le terme va être employé au sommet de Rio de Janeiro. 

On explique alors que le développement durable se présente sous forme d'architecture croisée entre trois piliers que sont l'environnement, le pilier social et économique.

Dès lors, comment la blockchain peut elle permettre à ces 3 objectifs d'être réalisés tout en prenant en compte leurs différents aspects : viable, vivable, durable, équitable ? 

blockchain for good dev durable

L'application concrète de la blockchain for good 

Ainsi, un projet qualifié de blockchain for good est un projet blockchain qui initie un mouvement pour tendre vers l’un de ces objectifs.

Des projets fleurissent depuis ces derniers mois, certains dans le domaine environnemental et le climat ; d’autres dans le domaine de la supply chain ou de l’agriculture…etc. 

D’autres secteurs encore, sont également visés comme celui de la santé avec Galeon (voir ci-après). 

L’atout numéro 1 de la technologie blockchain étant de pouvoir permettre la transaction de données de manière rapide, sécurisée et en toute transparence (entendons transparence, au sens de la traçabilité). 

Ce dernier argument pouvant largement favoriser la réalisation du bien social. 

Transparence et traçabilité pour le bien social 

Avec plus de recul sur la traçabilité des multiples transactions de données dans tel ou tel secteur, plusieurs problématiques peuvent être traitées. 

Par exemple, les consommateurs disposeraient d'une meilleure connaissance des produits et services qu'ils achètent. 

Appliquez cette blockchain for good à la supply chain, il est possible de préciser l’origine d’un produit, de contrôler sa composition et son mode de conservation.

Cela peut ainsi renforcer le “consommer local”, limiter le gaspillage alimentaire, limiter les cas de fraudes et réduire les émissions de CO2. 

Dans le secteur énergétique, maintenant, on sait que l’approvisionnement est majoritairement centralisé. 

Or, à certaines distances, il y a forcément des déperditions selon les zones plus ou moins éloignées.

Des déperditions d’énergies qui pourraient donc être évitées grâce à une évaluation de la distribution à l’instant T (qui consomme quoi, et qui consomme le plus ?).   

Sur le même thème, on pourrait imaginer une traçabilité dans notre manière de recycler. 

À l’échelle internationale, on pourrait contrôler l’application à postériori des mesures de certains traités ou règlements par les Etats et les Institutions signataires. Le tout protégé par des smart-contracts.  

Et puis, pourquoi ne pas voir encore plus loin avec une transparence renforcée dans la répartition et l’utilisation des donations par les ONG, associations et autres œuvres caritatives.

Les exemples d'application de la blockchain for good sont donc multiples. 

blockchain for good sujets

Quel type de blockchain ? 

Les projets de blockchain for good font appel soit à des blockchains déjà existantes (exemple de Bitcoin ou d’Ethereum). 

D’autres, développent leur propre blockchain. C’est le cas de Galeon.  

Galeon, IA médicale et blockchain for good 

Galeon fait partie de ce mouvement d'entreprises participant à la blockchain for good. 

Avec son concept unique d’IA médicale, utilisant la technologie blockchain, Galeon révolutionne la médecine de demain dans l'intérêt du bien social.

Une médecine qui se veut être à 100% personnalisée en fonction du profil patient ; une médecine où la recherche médicale ne dépend pas simplement des contributions financières, mais bien d’une collaboration entre les différents acteurs du secteur médical avec des données structurées et surtout, protégées (...) ; une médecine enfin, qui souhaite garantir un accès équitable aux soins et à la prise en charge de chaque patient.

mai 30, 2023

mai 26, 2023

mai 11, 2023

Subscribe to our Newsletter